L’objectif du projet est de traverser les Pyrénées d’Ouest en Est, de Anglet (initialement Hendaye, mais la SNCF en a décidé autrement) à Banyuls sur mer en vélo tout en escaladant certains sommets incontournables comme l’Ossau, le Vignemale ou encore le Canigou…

Cette idée a deux origines essentielles : nous voulions réaliser un projet minimisant  à la fois l’emploi d’engins motorisés et permettant l’ascension de montagnes. En effet, aujourd’hui les mots écologie, développement durable, et réchauffement climatique sont incontournables et c’est ainsi que nous avons décidé d’allier l’écologie, via des modes de transport « doux » (vélo, auto-stop, train…), à notre passion.

Puisque nous sommes tous nés aux pieds des Pyrénées ce périple revêt deux intérêts : d’une part d’ appronfondir nos connaissances sur cette chaîne de montagne trop souvent méprisée des alpinistes. Le vélo et l’auto-stop offrent l’avantage de voyager à une échelle plus humaine : en roulant moins vite qu’en voiture nous profitons bien plus des paysages traversés, quant à l’auto-stop, il favorise les échanges et les rencontres.
D’autre part de faire découvrir à la communauté des grimpeurs que notre pratique de la montagne peut s’inscrire dans une optique de développement durable. Le milieu montagnard dans lequel nous évoluerons est aussi beau que fragile, ainsi par notre démarche, nous allons tenter de sensibiliser le public à la préservation nécessaire de celui-ci.